Image Alt

Patrimoine naturel mondial

A clarification of terms

Pourquoi la mer des Wadden est-elle inscrite au patrimoine naturel mondial ?

Des « paysages naturels uniques », dit l’UNESCO. Et plus loin : « Comme le patrimoine culturel mondial, un site naturel mondial a une valeur universelle exceptionnelle à l’échelle mondiale, et n’est donc pas seulement important au niveau local ou national, mais pour l’humanité tout entière ». Le Grand Canyon aux États-Unis, les îles Galapagos dans le Pacifique, le Serengeti en Tanzanie, le lac Baïkal en Russie, la Grande Barrière de Corail en Australie sont autant d’exemples de sites inscrits au patrimoine naturel mondial. Et depuis 2011, le parc national de la mer des Wadden de Hambourg.

Coucher de soleil sur le Neuwerker Watt dans le patrimoine naturel mondial de la mer des Wadden de Hambourg © Martin Elsen

L’UNESCO répertorie 350 grandes vasières dans le monde. La mer des Wadden sur la côte de la mer du Nord, avec une superficie totale de 11 500 km², est cependant la plus grande étendue continue de sable et de vase de la planète. Il s’étend sur environ 500 km d’Esbjerg au Danemark à Den Helder aux Pays-Bas, et le parc national de Hambourg se situe presque exactement au milieu. 

Nulle part ailleurs sur la planète, on ne trouve un paysage côtier aussi varié. Elle est sans cesse modelée par le vent et l’eau. Des îles, des bancs de sable, des criques, des chenaux, des vasières, des marais salants et des dunes apparaissent et disparaissent sans cesse. La mer des Wadden est un monde de transition entre la terre et la mer, soumis à des changements constants en raison des marées basses et hautes, déterminé par de fortes variations de la salinité, par des températures élevées en été et parfois par la glace en hiver.

Les criques et les bancs de sable dans les Wadden sont déjà nouveaux après quelques heures. © Martin Stock

Il en résulte de nombreuses niches écologiques, des micro-habitats qui n’existent parfois que quelques jours, voire quelques heures (par exemple, petites criques de marée, bancs de sable bas, bords de falaises). Au total, la mer des Wadden abriterait jusqu’à 10 000 espèces de protozoaires, de plantes, de champignons et d’animaux, dont beaucoup sont menacées ailleurs. La production de biomasse dans la mer des Wadden est aussi élevée que dans la forêt tropicale et constitue une riche base alimentaire pour les poissons, les oiseaux et les mammifères marins. Il s’agit donc d’un centre (« hotspot ») de la biodiversité en Allemagne et en Europe du Nord.

La mer des Wadden est indispensable à la préservation de la biodiversité mondiale. Chaque année, au printemps et en automne, 10 à 12 millions d’oiseaux migrateurs s’y arrêtent en route vers leurs quartiers d’été ou d’hiver. Ce n’est qu’ici, dans la mer des Wadden, qu’ils trouvent suffisamment de nourriture pour leurs voyages de plusieurs milliers de kilomètres.

Banc d'huîtriers pies © Peter Körber

Dans la mer des Wadden, les processus naturels se déroulent encore presque sans l’influence de l’homme. Ceux qui le souhaitent peuvent étudier l’évolution en direct ici. Dans le parc national de la mer des Wadden de Hambourg, on a recensé  jusqu’à présent environ 500 espèces de plantes, 340 espèces d’oiseaux, 34 espèces de poissons et des phoques, des phoques gris et des marsouins. 

Chilehaus
Fischertwiete 2
D-20095 Hamburg

Le Point Info est ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 15 h. Nous nous réjouissons de vous accueillir dans nos nouveaux locaux à Fischertwiete. Vous pourrez vous faire conseiller par nos collaborateurs compétents ou simplement fouiller vous-même dans le passé.

gratuite

gratuita